AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité


Invité

MessageSujet: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Lun 15 Juil - 23:13


Xuan Mei An
"Les humains sont sûrement la pire créature qui soit."

identity card
▌ Age & date de naissance :
23 ans & 20/04/2479
▌ Emploi :
Médecin et lieutnant du QG sud.
▌ Quartier :
Yälisah
▌ Groupe
Espoir
▌ Sous groupe :
Résistance
▌ Don :
Soin
▌ Sexualité :
Homosexuel
▌ Avatar :
Xi Luhan
▌ Crédit :
Hamutaro
Caractère:

Sourire. C'est une manière d'effacer tout les maux de son corps et de son esprit. Ça peut même  embellir une journée...

« Souris Mei An ! Sourire, c'est très important pour pleins de raisons, alors ne t'arrêtes jamais, d'accord ?

-Oui maman !

-Bon garçon... »


C'était ainsi et ça le restera toujours. Mei An n'a pas eu une vie facile, comme la plupart des habitants de cette planète en cette ère apocalyptique... Et pourtant, il a apprit à sourire en toutes circonstances très tôt dans son enfance. Il ne s'agit pas là d'une histoire de faux sourire... Non. Ce jeune homme sourit avec son cœur. Son sourire est vraiment une partie de lui même. Sans être un automatisme, il trouve toujours une raison pour sourire. Par exemple, ses camarades rebelles ont besoin de courage, et quoi de mieux qu'un chef souriant ? Cette voie n'est pas facile à suivre, mais avec le courage, quelles que soient les difficultés, elles peuvent être surmontées.

Mei An croit à un monde meilleur, à un monde de paix. Un jeune homme sincère dans ses sentiments, voilà ce qu'il est. Doux et naturellement gentil. Cependant, il n'a pas que ces qualités. Sérieux dans tout ce qu'il fait, il est perfectionniste. Il n'acceptera pas qu'une chose soit faite à moitié. Il travaillera encore et encore pour trouver une solution au problème rencontré. Sûrement son esprit scientifique qui s'inspire de son défunt père. Bien sûr, au lieu de crier sur les autres parce qu'ils n'y arrivent pas, il est plus du genre à les aider. Oui. Il aime aider les autres, c'est compulsif. Mais ce qui fait de lui un bon chef, c'est qu'il sait très bien trancher et organiser ses priorités.

En parlant de son père, celui-ci lui a permit de développer son intelligence très tôt. Ainsi, Mei An n'est pas un idiot. Il est même très loin de l'être... Petit, on lui a détecté un niveau d'intelligence au niveau des surdoués. Il était destiné à un grand avenir de chercher dans la Wojing. Heureusement, à la suite de plusieurs péripéties, son esprit affiné s'est mit à la disposition de la Résistance et non de Kwang Yeon. Il a des connaissances en sciences ( physique et chimie), ainsi qu'en robotique, et en mathématiques. Grâce à tout l'argent que son père lui a donné avant de le forcer à s'enfuir, il a pu s'acheter plusieurs ouvrages afin de continuer à faire travailler son cerveau.

Patient et observateur, Mei An n'est pas celui qui ira vite en besogne lors de missions. Il analysera une situation dans ses moindres détails, évaluant rapidement chaque risques avant de passer à l'action. Mais cette qualité, il ne l'utilise que pour la Résistance. Dans sa vie privée, il aime bien moins réfléchir et agir en premier.
Vous avez un problème ? Ce jeune homme est une très bonne oreille. Surtout si vous voulez que votre secret soit bien gardé. Il aime conseiller, ou au moins apporter son soutient.

Enfin, deux qualités un peu particulières... Mei An a un côté provocateur et taquin. Rien de méchant, mais il aimera bien vous embêter, surtout si vous êtes proche de lui. Souffler dans l'oreille, être proche physiquement si vous êtes timide... Ce ne sont là que quelques exemples parmi son imagination débordantes.

Passons maintenant à ses défauts. De par son éducation à la fois stricte mais douce, il n'en a pas beaucoup.

Mei An se trouve être un jeune homme curieux. Il n'a que 23 ans et même s'il connaît malheureusement plusieurs côtés de la vie, il sait aussi qu'il n'en a pas vu la moitié. Il voudrait connaître plus de choses, de personnes, d'endroits... Dans le passé, avant que la Terre ne soit dévastée, il aurait été de ceux qui voyage sans foyer fixe. Voir des paysages différents, des gens différents, tout comme leur culture... Oui, il a l'âme d'un aventurier, mais malheureusement, ce n'est pas la bonne époque. Enfin, il veut croire à un futur meilleur. La curiosité qu'il éprouve pourra parfois être un peu dangereuse, mais il n'est pas inconscient au point de se mettre lui et ses hommes en danger. Le chef de la Résistance lui a confié à lui et aux trois autres Lieutenants, une mission : « Réequilibrer les libertés de ce monde.» Un seul homme ne peut pas, et ne doit pas avoir tant de pouvoirs. Et Mei An est prêt à tout pour cette cause. Même se sacrifier.

À cause de son passé, mais aussi de son statut gradé, il est une personne qui partagera difficilement ses peines et douleurs. Il a toujours dû se débrouiller seul au début, avant de rentrer dans la Résistance, alors se confier à quelqu'un, il ne sait pas faire. Et il n'aime pas particulièrement ça, ça le rend mal à l'aise.
Cependant, il n'en est pas moins sensible. Même s'il ne pleure jamais, ou du moins, devant personne, il ressent beaucoup. C'est une grande faiblesse d'être sensible à cette époque. Alors il tente de cacher cet aspect de cette personnalité, ne voulant surtout pas être à l'origine de problème pour la cause qu'il protège et pour laquelle il se bat.

Enfin, ce jeune homme s'attache très facilement. Et heureusement qu'il est intelligent, sinon il se ferait facilement arnaquer.

Physique :

L'endurance. Une qualité importante pour un rebelle. Grâce à son don, on peut dire qu'il est en pleine forme en tout temps. Entretenir son corps et s'habituer au sport n'est donc pas un problème. Tout ces efforts lui ont permis de se construire une musculature fine mais pourtant bien présente. Se bras sont fins sans avoir cet aspect frêle qu'ont les jeunes femmes. Il en est de même pour ses jambes et son ventre. Sous sa peau, ses muscles créent des ondulations tout à fait appréciable au touché.

L'entretien de son corps passe aussi par l'entraînement au combat. Comme plus de la moitié des rebelles, il sait se battre. C'est les bases, car il faut que chacun des résistants soit capable de se défendre en cas de confrontation contre la K.P.A. Il leur est encore impossible de le faire contre la K.P.M mais... Ces cyborgs ne sont pas invincibles. Il faut juste trouver le bon moyen de contrer ces « armes humaines » et un jour, ils y arriveront.
Mei An maîtrise donc les bases des arts martiaux, assez pour pouvoir se battre contre la K.P.A. Il n'est cependant pas le meilleur des Lieutenants dans cette catégorie car il ne s'agit pas de sa spécialité.
En revanche, le jeune lieutenant maîtrise bien mieux les armes blanches et les armes à feu, ainsi que les explosifs. Pour pouvoir mener à bien des « interventions » afin de se faire entendre et remarquer, il s'agit aussi des bases que chaque rebelle devrait maîtriser. Dans les armes à feu, Mei An est plus doué dans les tirs à longues portée. Appréciant les armes snipers, il s'entraîne avec persévérance dans les zones décontaminées  pour permettre aux missions d'être menées à bien.

Agile et souple, il a quelques facilités à grimper comme un singe. Il n'aura aucun mal à s'enfuir par les toits et à semer de possibles assaillants. C'est pour cette raison que lors de certaines missions, il sera celui qui est désigné pour faire diversion et semer la K.P.A pour permettre à ses camarades de faire ce qu'ils ont à faire. Jusque là, Mei An s'en est toujours sorti.
Ses pas sont aussi légers que ceux des félins de l'ère précédente. Cette caractéristique est le résultat d'un de ses loisirs préféré. Il danse lorsqu'il a du temps libre. Ça lui permet aussi de développer son corps tout en laissant son esprit s'évader quelques temps. Afin de ne pas devenir fou, il lui arrive de s'éloigner pendant un temps pour se défouler dans la danse, le chant ou le dessin.

Mettons de côté ses capacités physiques pour ses caractéristiques.

Mei An est mignon, c'est indéniable. Mais pas seulement. Non content d'avoir un mignon petit minois, son corps est vraiment beau. Par sa présence, il dégage une aura charismatique qui peut impressionner les plus jeunes. Malgré sa douceur et gentillesse, il ne faut pas croire qu'il ne frappera pas si l'occasion l'y oblige. Et lorsqu'il frappe, ses coups n'ont rien de comparable avec une femme.

Ce qui n'est pas le cas de son corps, parfois. Car il est habituel que parfois, rien qu'avec son visage, on le prenne pour une jeune fille un peu plate. Il y est habitué et maintenant, ça l'amuse plus qu'autre chose. Si parfois il n'a pas l'air d'être un garçon, il ne fait pas non plus son âge. 23 ans ? Pourtant, un simple passant lui donnera aisément 17 ans. Ses airs d'efféminé et androgyne, tout le monde dans son entourage s'y est habitué, mais ceux qu'ils rencontre pensent toujours tomber sur une jeune personne frêle. Ce qui n'est pas une chose à faire. Il ne faut jamais le sous estimer.1m75 pour 57 kilos il y a en effet de quoi se tromper.

Pour finir, Mei An a la peau pâle, qui ne possède presque aucune imperfection, si ce n'est un grain de beauté dans son cou, et une tâche de naissance dans le bas de son dos. Par contre, concernant les poils... Il n'en a pas. Ou presque. Il doit bien avoir deux trois poils sur l'aine mais ce n'est pas suffisant pour dire qu'il a une pilosité. Ce sujet là est d'ailleurs épineux pour le jeune homme. Il devient rapidement gêné lorsque cette conversation vient.
Enfin, il est châtain clair. Au départ il est brun mais il s'est éclairci les cheveux pour éviter de se faire reconnaître.

     
questionary


1. Saviez-vous que le pingouin vole ?
Bien sûr, pour qui me prenez-vous ? C’est le b.a.-ba de savoir cela !
Ouais et le thon chante aussi. Tu savais pas ?
Non…
De quel animal préhistorique parlez-vous ? Ils ne sont pas censés être morts eux ?

2. Que pensez-vous de Psy et acceptez vous de rentrer dans son harem ?
C’est mon Dieu tout puissant. Je n’hésiterais pas une seconde ! MY BODY IS READY !!
Whaaaaaaaaaaaaaaaaaaat ? ._.
Qui ça ?
Non ça va aller merci. Pas trop mon genre…

3. Quel régime alimentaire te conviendrait le plus ?
Vive Kwang et sa viande crue ! Qu’il est bon ce con !
Les nouilles pas cuites sans hésitation. Ça fondddd~ dans la bouche !
T’es fou ! Je mange pas moi !
Oignon, poivron, champignon, cornichon, reblochon… ! Tout ce qui ce termine en « on » ça me va en fait.

4. Quel est votre moyen de transport favori ?
Sincèrement ? Le monocycle.
Aucun, je cours. C’est bon pour la ligne ! Et ça évite de polluer (LOL) !
Tu connais les antisociaux ? Bah voilà, ils ne bougent pas de chez eux.
Par la flamme Düdun !!

5. Que pensez-vous des Vëoht ?
AHHH ! Hérétiques au bûcher !!!!
Qui ça ? Vëotzhuzgaga ? Quel nom à…$# !@% !
Ce sont des gens intelligent et qui sentent bon.
Qu’une chose à dire : Miaou.

6. Pensez-vous que la personne qui a fait la description des groupes est vendue ?
(Attention à la réponse, votre avenir sur le forum en dépend....Un peu. 8D)
Osef, rien à battre ! NEXT !
Ouais complètement, j’ai jamais vu quelqu’un d’aussi vendu que ça… !
Hum… C’est pas faux ?
C’est vous TOUS qui êtes vendus !!!!! Petits GALOPINS !

behind the computer

Pseudo : Hamutaro
Age : 19 ans
Comment trouves-tu le forum ? Suuuuper contexte et suuuper design ! Bravo à l'équipe  
Comment l'as tu trouvé ? C'est un panda qui m'a montré le chemin  
Fréquence de connexion : environ tout les deux jours, sinon, sûr et certain le weekend !
Code du forum :
Spoiler:
 
Autre chose : Il fait chauud... Je vais encore prendre une douche.  
 

Code:
[b]Xi Luhan - Luhan [Exo M][/b] ➽ Xuan Mei An



Dernière édition par Xuan Mei An le Mer 17 Juil - 18:10, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Lun 15 Juil - 23:15

History


L'histoire de ma vie comporte plusieurs notes tragiques... Pourtant, je continue d'avancer. Pour mes principes. Pour les nôtres. Aujourd'hui ? Je suis rentré de mission, et tout c'est très bien déroulé. C'est pour cette raison que je peux me permettre de dessiner tranquillement en chantant, dans une des zones décontaminées, à l'extérieur de Hëilisah.

Sans m'en rendre réellement compte, mon esprit se plonge dans les souvenirs, comme s'il voulait me conter encore une fois cette fameuse aventure... La mienne.Elle qui a commencé, il y a de ça... 23 ans maintenant.

Oui... Tout à commencé le 20 avril 2479.

Acte I : Une vie pourtant si bien commencée

8h30 à Whidesth, dans un hôpital.

«  Félicitation madame ! C'est un magnifique petit garçon que vous avez là ! »

Un infirmière plutôt robuste tendit délicatement un nouveau né à une jeune femme. Celle-ci venait tout juste d'accoucher, il y a de cela 2 heures. Le bébé en question était vraiment petit. Enroulé dans un linge bleu, il dormait sereinement dans les bras de sa mère. Celle-ci caressait tendrement les doux cheveux de son fils foncés qui avait été nettoyé auparavant. Elle était tellement heureuse, sa grossesse avait eu plusieurs moments difficiles.À de nombreuses reprises, elle a bien cru que ce petit bout ne pourrait jamais vivre au côté de sa famille. Elle était très loin de se douter qu'effectivement, le garçon ne vivrait pas bien longtemps à leurs côtés.

Un naissance dans une famille est toujours un heureux événement. D'autant plus lorsqu'il s'agit du tout premier enfant. Malheureusement, son mari n'avait pu assister à ce tournant important dans sa vie, qui le désignait comme père de famille. Pourquoi avait-il été absent ? Alors qu'il n'arrêtait pas d'y penser, d'en parler à ses collègues au sein de la Wojing ? Tout simplement parce qu'il était l'un des chanceux à pouvoir participer à la création de cyborgs. Son travail consistait à trouver comment optimiser la force et la résistance des cyborgs tout en permettant de garder le sujet en vie. Il n'avait pas encore pu opérer, mais il était largement impatient de le faire. Après tout, cela signifiait une sorte de promotion, non ?

Malgré son travail, il réussit tout de même à obtenir la permission de quitter son travail pour se rendre immédiatement au chevet de sa femme... Et à ce moment là, les deux parents purent admirer le fruit de leur amour, reposer innocemment dans la chaleur de leurs bras. La recherche de prénom fut rude et compliquée. La mère voulant un prénom de fille chinois, et le père voulant plutôt un prénom typiquement coréen, et viril surtout. Seulement, la mère eut le dernier mot~ Et puis, il devait aussi avouer que le visage de son garçon était tellement magnifique que seul un prénom délicat pouvait lui ravir. En rentrant chez eux en taxi après une batterie de test réalisés sur son fils et sa femme, le mari repensa à la grossesse difficile que sa femme avait dû endurer. Des vomissements multiples, des fièvres violentes, des douleurs atroces... Combien de nuits avait-il dû prier, tout en veillant sur sa femme ? Toutes sûrement. Il avait risqué de les perdre tout les deux à cause du gêne Vëoht. Il n'est pas censé être dangereux, mais parfois, des fausses couches peuvent être causées à cause de  la mutation causée par l'exposition. Heureusement, ses prières avaient dû être entendues. Ce fameux gêne avait rendu la tâche difficile, mais Mei An était bel et bien là. Et il fera tout pour le protéger. Évidemment, il savait qu'il comportait en lui le gêne Vëoht, sa femme l'étant elle aussi.
Yi Fan était peut être un fils de bonne famille mais sa femme, Xiaoyu, sortait d'une famille pauvre qui gagnait sa vie en cherchant des matériaux à l'extérieur de la bulle. Ils se sont rencontré alors que celle-ci se rendait à une usine pour déposer ses trouvailles. À cette époque là, il n'était encore qu'un étudiant qui visitait l'usine avec sa classe. Lors de leur rencontre, ce fut le coup de foudre. La famille de Yi Fan ne fut évidemment pas d'accord lorsque celui-ci demanda en mariage la demoiselle. Mais il arriva tout de même à les faire flancher lorsqu'il proposa de travailler d'arrache pied pour travailler à la Wojing. Il en avait les capacités, mais travailler n'était pas son but premier, et ça, tout le monde le savait. Tout le monde savait également qu'une personne de la famille travaillant à la Wojing, c'était s'attirer les bonnes grâce de Kwang Yeon, leur cher président. Alors le pacte fut scellé. La jeune femme fut invité à rejoindre Nädindel au sein de la demeure Xuan. Plus tard, peu après le mariage, on découvrit qu'elle portait le gêne de la mutation en elle. Elle était une Vëoht. Bien entendu, ça ne changea rien à sa vie, grâce à son tout nouveau statut social.

Bref, Yi Fan avait choisit de se battre pour ceux qu'il aime. En rentrant dans sa villa, il regarda le ciel artificiel en promettant intérieurement qu'il ferait tout pour protéger ces êtres qui lui sont cher.

Plusieurs années plus tard. À Nädindel, 23 juin 2486.



Mei An avait grandit. c'était un petit garçon âgé de 7 ans. Brun aux yeux noirs, il ressemblait beaucoup à sa mère. C'était en réalité son portrait craché lorsqu'elle avait cet âge. Cependant, physiquement, il ressemblait plutôt à un enfant de 4 ans. Le physique n'ayant rien à voir avec le mental, le médecin du petit détecta rapidement une grande intelligence. Le garçon était un surdoué. Vif d'esprit, il avait apprit à parler, à marcher et à lire extrêmement tôt. Apprendre était pour lui un jeu passionnant. Tout comme ses nombreuses activités... Le piano, le violon, le chant, le dessin et la danse. Ses parents cédaient à tout ses caprices. Quels parents pourraient refuser à leur enfant quoique ce soit lorsque celui-ci ne cherche qu'à apprendre encore et toujours plus ?

De plus, Mei An n'était pas seulement intelligent. Il était également très doux, serviable et gentil. Jamais il ne s'arrêtait de sourire. Non. Ses parents faisaient tout pour qu'il soit heureux, son sourire était automatique. Et puis, Xiaoyu lui répétait sans cesse que sourire apportait tellement plus. Enfant, il ne comprenait pas encore...

«  Que dirais-tu d'avoir un petit frère ? Ou une petite soeur ?

-Oh oui ! J'aimerais vraiment ! Ainsi, je pourrais lui créer une mélodie au violon pour son premier anniversaire !

-Oooh, mais c'est que tu es très prévoyant Mei An... Tu feras un très bon grand frère ! [...] »

Le garçon se trouvait sur les genoux de sa mère, jouant délicatement du piano, concentré tout en étant capable de converser avec sa génitrice. Yi Fan était encore absent. Plus le temps passait, et plus il rentrait tard. Cela inquiétait sa femme, même si celle-ci restait calme et souriante devant son adorable garçon. Elle savait très bien que son travail était éprouvant. Il ne pouvait pas en parler avec elle, mais elle savait. Quelque part, au fond d'elle, elle ressentait le désespoir grandissant de son amant. Mais qu'y pouvait-elle ? Il ne voulait absolument pas changer de métier, disant qu'il travaillait là bas pour le bien des siens.

C'était un cercle vicieux.

Le père de famille n'était définitivement pas bien. Il s'enfonçait de plus en plus dans les enfers. Ne pouvant en parler à personne et l'écrire nulle part, son esprit se détériora petit à petit. Une espèce d'auto destruction était d'ores et déjà enclenchée. Stressé et énervé continuellement, il lui arrivait même de s'emporter contre sa femme. Jamais il ne levait la main sur elle, mais les disputes pouvaient être féroce pour les oreilles de leur enfant. Chaque fois, le même sujet était à l'origine des désaccords.

« Quitte ce travail qui te rends malade.

-Je fais ça pour vous, comment peux-tu me demander une chose pareille ?!

-Yi Fan bon dieu !! Tu ne vois même plus ton propre fils ! Tu ne sais plus ce qu'il préfère, ce qu'il aime, et tu te contente des félicitations des institutrices sans jamais réellement t'intéresser à ce qu'il fait à l'école !

-Tu sais bien que je ne peux pas quitter ce travail ! Je suis à la Wojing ! Ce n'est pas un poste que l'on quitte facilement !

-Ne peux-tu pas le faire pour ton fils ? Si tu ne le fais pas pour moi... Je ne sais pas ce que tu fais dans cette grande tour mais... Je n'aime pas ça. Tu as l'air un peu plus détruit chaque jour. Tu es constamment malade, et tu travailles dans cet état !

-Je...

-Laisses moi finir ! Tu enchaînes les heures supplémentaires. C'est un miracle si tu peux voir Mei An une fois par jour, et je ne parle même pas de passer du temps avec lui. Tu nous laisses seuls dans cette villa Yi Fan. Je ne veux pas d'une vie sans toi...

-Nous n'avons pas le choix... On ne peut pas dire non à Kwang Yeon, et tu le sais très bien. »

Kwang Yeon... À l'époque, Mei An l'entendait beaucoup dans la bouche de ses parents. Il savait évidemment qui il était. Mais ce ne sera que plus tard qu'il comprendra complètement qui est cette personne.

Acte II : L'ironie de la vie


Le jour des 10 ans de Mei An, tout bascula. Sa mère l'avait amené dans un centre pour qu'il puisse passer son test. Et celui-ci se passa à merveilles. Il avait réussit son test de connaissances avec brio. Aucunes questions ne lui avait posé problème. Sachant que l'enfant avait une avance de deux à trois ans, c'était plus que normal. Sa mère en était fière. Le père était effondré.
Pourtant, Yi Fan tenta d'oublier tout ça, et de sauver son couple et sa famille tout en restant à la Wojing. Et quoi de mieux pour cela, qu'un autre enfant ?

Peu après le test de Mei An, ses parents apprirent qu'un autre heureux événement allait avoir lieu 9 mois plus tard. Parallèlement les résultats au test étaient vraiment très bon pour Mei An. Le verdict qui tomba paru positif pour toute la famille... Excepté le père.

« Notre fils, va aller dans l'une des meilleures écoles de tout Hëilisah ! Il est même destiné à devenir un brillant scientifique plus tard, au sein de la Wojing... Qu'est-ce qui te mine tant le moral Yi Fan ?...

-Si tu savais... Je crains le pire pour notre fils... Tu sais à quel point la vie est difficile. Et bien en réalité, elle est plus encore. »

Resserrant sa prise sur le corps de sa femme, il soupira profondément. Oui, il savait très bien qu'avec les résultats qu'avait eu son fils, il était en tête de liste pour soit rentrer à la KPM, soit être un scientifique. Mais dans les deux cas, son fils était destiné à vivre les pires moments qu'un homme puisse vivre. Et ça, il le refusait. Il voulait que son fils soit heureux, qu'il puisse sourire sans crainte. Il ne voulait pas que sa pureté et son innocence soit détruite par la confrontation de la vie à l'extérieur, la vie comme elle est vraiment.

Quelques mois plus tard, le destin de Mei An fut définitivement scellé. Sa mère avait passé une grossesse plus sereine que la première.  Sur le point d'accoucher, toute la villa était en effervescence . Le nom du futur nouveau né était sur toute les lèvres dans la demeure des Xuan. Leixa. Un très beau prénom pour une future petite princesse. Sa chambre, ses vêtements... Tout était prêt. La  maison revivait sous cette magie. Même Mei An habituellement d'un calme et d'une patience d'ange était insupportable. Heureux, impatient, il courrait partout, riait à tout va et désobéissait même à sa gouvernante.  Yi fan ne partageait pas cette joie. Il était toujours obsédé par l'univers dans lequel il avait plongé tête la première. Dans son esprit, les mêmes sujets revenaient. La KPM, la Wojing, les Vëohts, les morts, Kwang Yeon...  Le soir où Xiaoyu fut emmenée aux urgences, Yi Fan craqua. Il savait que ce qu'il s'apprêtait à faire pouvait paraître égoïste... Mais il savait qu'ils étaient tous perdu. Tous sauf... Son précieux garçon. Si seulement Leixa était née plus tôt, il aurait pu la sauver elle aussi. Mais il ne pouvait plus attendre. Retourner une fois de plus travailler, entendre les hurlements de douleur, et regarder les cadavres s'entasser, il ne pouvait plus. Il refusait ça.

C'est ce soir là où il raconta à son fils que sa vie avec eux n'était jolie qu'en apparence. Il expliqua les horreurs qu'il avait commises, sa participation à la mise en place du projet KPM... Les morts étranges provoquées par les puces et le véritable visage de leur « bienfaiteur » Kwang Yeon. Même en étant intelligent, c'était beaucoup pour Mei An qui ne voyait pas du tout où son père voulait en venir, et surtout, ce qu'il attendait de lui.
Il comprit après. Le scientifique rédigea quelques notes dans un petit carnet pour son garçon en restant cependant évasif. Pendant ce temps là, il envoya le plus fidèle de leurs domestiques pour qu'il retire tout l'argent qu'il avait amassé afin de le mettre sur un compte tout récemment créé.  Après avoir expliqué les principales instruction au garçon, il alla enfermer son fils à la cave. C'est dans cet endroit insonorisé qu'il retira la puce de son fils. Ce fut extrêmement difficile. Tant parce qu'il ne devait pas hésiter, et que surtout, il tranchait sa chaire, et son sang. Son fils n'avait même pas pu être anesthésié et ses cris de douleurs étaient sûrement les plus durs qu'il lui avait été donné d'entendre . Mais il ne fallait pas traîner. En aucun cas.

L'opération réussie, tout devait aller très vite. Il enroula son garçon dans une couverture, il l'embrassa sur le front avant de payer grassement le même domestique pour qu'il emmène son fils dans le quartier pauvre. Il fallait qu'il le cache là bas et qu'il veille sur lui. Il n'eut aucun mal à confier cette dernière tâche -la plus dure de toutes- à ce brave homme.

Dès que la puce fut mis hors service, la KPA débarqua violemment dans la villa endormie, ainsi qu'à l'hôpital. Tout les Xuan furent arrêtés et enfermés, même la jeune mère avec son bébé. Peu après l'arrestation générale, une série d'interrogatoire fut mené.

« Pourquoi trahir Kwang Yeon ?  Pourquoi cacher son fils ? »

Autant de questions auxquelles Yi fan répondit en expliquant à ses supérieurs qu'il ne pouvait plus détruire l'humanité. Car il était question de cela. Modifier génétiquement des humains, prendre des sujets et faire des expériences sans se soucier de la survie des autres... C'était inhumain. Faire tout ça était maintenant au dessus de ses forces. Ne pouvant rejoindre la résistance avec sa famille, il préférait sauver son garçon et se sacrifier.
La KPA lui proposa encore de se racheter mais... Plus aucune marche arrière ne fut possible lorsque le père de famille prononça ces mots.

«  Si je pars vivant d'ici... Je divulguerais tout ce que je sais de la KPM à la résistance... Des points faibles de nos cyborgs par exemple... »

Il le savait. Il savait très bien qu'en prononçant ces mots, il destinait sa famille et lui même au Deathmatch. Mais ça faisait partit de son plan. Tous mourir pour effacer les dernières pistes qui seraient susceptibles de mener jusqu'à Mei An. Le scandale d'un traître qui avait autant profité des secrets de la Wojing éclata au sein de la KPA, dans les hautes sphères, bien entendu. La famille Xuan fut torturée et violemment interrogée pour savoir s'il y avait eu des échanges entre eux et la Résistance. Malgré le peu d'informations, le verdict tomba sévèrement. La famille Xuan était accusée officieusement de trahison. Officiellement, les membres de ils furent accusé de divers crimes atroces afin de provoquer le public et de l'amener à haïr ces personnes. La population est si facilement manipulable... Ainsi, lors du célèbre « Deathmatch Xuan » les gradins étaient pleins. Dites leur qu'on leur vole leur argent à leur insu, que l'on viole des enfants... Et les gens deviennent vraiment haineux. Yi Fan aurait pu éviter tout cela, mais... Mais son amour paternel ne pouvait pas l'y résoudre. Son fils devait vivre et être libre.
À la fin de ce divertissement sanglant, aucun Xuan ne se releva. Le bébé avait été tué bien avant le match, arraché à sa mère peut après qu'elle l'ait mit au monde.

Ainsi donc, la famille Xuan fut accusée de crimes qu'elle n'avait pas commit. Leur nom fut un temps traîné dans la boue par les journaux à scandales, avant qu'ils ne soient oubliés.


Acte 3 : Une rébellion naît toujours dans la chaleur et l'humidité du sang.


Mei An était loin lors du massacre de sa famille. Projeté dans la vie hors de sa vie dorée, il s'y habitua, gardant au fond de lui la tristesse et la douleur de la perte de toute sa famille et de tout ses repères. Grâce à l'argent de son père, il ne manquait de rien. Bien sûr, pour ne pas éveiller les soupçons, son tuteur lui faisait mener un train de vie plus modeste que dans son ancienne vie. Vivant dans un appartement en mauvais état, sa seule joie se trouvait dans les livres que lui achetait le domestique. Mei An gardait caché tout ce petit trésor dans son armoire, ainsi que le fameux carnet de son père.

Ne pouvant plus aller à l'école, le garçon apprenait chez lui alors que le domestique travaillait à l'extérieur pour rentrer la nuit. Les deux premières années de l'orphelin se passèrent ainsi. Il restait caché, travaillant dur pour ne pas perdre son intelligence. Malheureusement, le domestique se trouvait être assez vieux. Une crise cardiaque l'emporta alors qu'il était en plein travail. Après un jour passé sans nouvelles, le jeune garçon su qu'il ne devait pas rester à cet endroit, que c'était dangereux. Le vieil homme était connu pour n'avoir aucun enfant. S'il était découvert, son identité serait rapidement découverte.

«  Je dois survivre. Pour papa et maman... Et pour Leixa aussi. »

Ainsi, le garçon grandit seul pendant quelques mois. Il ne touchait à son argent que pour se nourrir et s'habiller. Il préférait dormir dans des ruelles sombres, plutôt que de demander l'hospitalité et attirer l'attention. Ce ne fut qu'après quelques mois qu'un résistant remarqua ce jeune garçon de 12 ans qui traînait dans les rues avec le regard vide. Il souriait même dans la misère, étrange non ? Et puis il en paraissait tout juste 10 physiquement, ce qui attira encore plus la sympathie de la jeune femme qui décida très vite de l'aider. De cette manière, Mei An rentra dans la Résistance.

À partir de là, le garçon fit tout ce qu'il pu pour être utile. Mettant à profit ses connaissances et son intelligence, il devint au fil des années une recrue réellement importante. Qu'il s'agisse du sport de combat, de l'art des armes blanches, ou des armes à feu, il avait au moins acquit les bases grâce à son travail. Son pouvoir, il s'entraînait durement pour être efficace et ses connaissances en sciences, il les avaient déjà. Plus les années passèrent et plus Mei An apprit de la vie auprès des autres résistants. Il était plutôt célèbre à cause de l'histoire de sa famille, mais plus seulement. Il était de ceux qui étaient rentrés jeune dans la résistance. De ceux qui pouvait activement faire changer les choses de par ses capacités et sa persévérance. Et ça, le chef des résistants le compris avec aisance.

Fin des souvenirs.

Ahh... Penser à tout ça me rend triste... Mais je ne peux pas me laisser abattre. Pour Leixa, papa et maman. Je trouverais la vérité. Et avec la résistance, je compte réequilibrer les libertés de ce monde. Toute cette violence inutile...

Sortant définitivement de mes pensées, je range mon carnet de dessin. De la poche avant de mon sac à dos s'échappa soudainement un petit carnet abîmé, celui qui avait jadis appartenu à mon père... Un puissant sentiment de nostalgie m'envahit alors que mes doigts soulèvent doucement l'objet. Après l'avoir regardé pendant de longues minutes, je le range précieusement à sa place.
La KPM... Les meurtres organisés... Les mensonges et les complots... Je découvrirais ce que mon père essayait de fuir, pour que tout Hëilisah connaissent enfin la vérité. Je ne cherche même plus à prouver l'innocence de ma famille. L'enjeu est plus grand encore. Ça va faire déjà 3 ans que j'ai été promu Lieutenant du QG sud par notre mystérieux chef. Il me fait confiance, je ne peux pas me permettre de flancher à cause des souvenirs.

Debout avec mon matériel de sniper en main, je me prépare pour mon entraînement. Les missions tombent à tout moment, il ne faut pas que je me laisse aller...
Souriant doucement, je soupire.

«  Aller, on s'entraîne, et avec le sourire ! »

Ma vie, je pense pouvoir la diviser en trois actes. Si j'ai subis les deux premiers, le troisième n'aura pas les mêmes notes dramatiques. Il faut que le sang arrête de couler inutilement... Et pour cela, le diction qui dit «  Obtenir la paix par la guerre » résume tout à fait la situation d'Hëilisah. La vérité s'écrira dans le sang.



Dernière édition par Xuan Mei An le Dim 4 Aoû - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Lun 15 Juil - 23:21

Bienvenue parmi nous =3
Bonne chance pour ta fiche et pour ta quête du code =)
Si tu as des problèmes va voir le staff ils sont trop cool huhuhu
voilà hehehe
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Lun 15 Juil - 23:24

Bienvenuuuuuuuuue !
Bon courage pour ta petite fiche et surtout pour le code :D
Revenir en haut Aller en bas
Panda irascible
Vendeur de Kinder invétéré

avatar

Roy Léonis Jr
Date d'inscription : 21/04/2012
Messages : 325

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Lun 15 Juil - 23:38

*attrape et va lui faire l'amour*
Chose promise, chose faite. Ah ah ! Décidément..C'est limite un rite de passage !
Quoi qu'il en soit, bienvenue à toi mon Kinder ! ♥
Si tu as des questions n'hésites pas à nous mp ou venir m'agresser sur skype ! Et courage pour trouver le code, il est facile ne t'inquiète pas 8D.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doué

avatar

Stark William
Date d'inscription : 19/05/2013
Messages : 137

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Lun 15 Juil - 23:52

COUCOUUUUU C: *lui lèche la joue* une gentil tout mignon résistant qui a un pouvoir troooop cool **
Bienvenue dans la famille, je voie que tu connais déjà papa kinder (le panda qui a posté un message juste au dessus de moi) et FIGHTING pour ta fiche et le code :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Mar 16 Juil - 2:04

Bienvenue à toi !

C'est vrai que ton don est trop génial ** Courage pour ta fiche et pour le code ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Mar 16 Juil - 3:09

~> Lee jeanne et Park Jae Hwan: Merci beaucoup  

~> Rhee Na Ra: Hé hé, merci à toi  ! Je me suis dis que ce genre de pouvoir irait mieux à Luhan qu'un pouvoir offensif  

~> Hwang Chi Ky : *s'essuie la joue* J'suis gentil, et mignon sauf en ce qui concerne le grand méchant loup dictateur ! Et oui, c'est ce même panda qui m'a conseillé ce forum  

~> Roy Léonis Jr : *se laisse faire   * C'est une bonne qualité de toujours tenir ses promesses. Très très bonne qualité même...   Merci de ce bienvenue  Et compte sur moi pour venir t'agresser à coup de fouet !  
Revenir en haut Aller en bas
Moderateur
Manitou de la force aerienne

avatar

Lee Hei Chun
Date d'inscription : 02/07/2013
Messages : 257

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Mar 16 Juil - 4:45

Chouette un résistant !!!!!!! =)

Bienvenue parmi nous et fight pour ta fiche !!!!

Je t'ai validé ton code ! =D

_________________
If you wanna fly, I will be your sky
Je veux voler dans ce ciel aujourd'hui. J'ai envie de toucher ces nuages. Libre sous le ciel bleu. Volons comme les oiseaux dans le ciel, volons jusqu'au ciel. Fly high. Déploie tes ailes, ne regarde que le ciel. ⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◊ Huzgaga
Mangeuse de Licornes

avatar

Roy Mia Ni
Date d'inscription : 25/08/2012
Messages : 259

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Mar 16 Juil - 9:19

Bienvenue !!!
Tu vois Léo ! Il y a des résistants !!! Lui qui disait qu'il n'y en aurait pas. pff, toujours pour les méchants. XDD
Luhan, trop beau et en plus il est chez les gentils !! **
Bonne chance pour la suite de ta fiche !! =D

_________________

Quand le monde que je regardais facilement ne procède pas de la façon dont je le voudrais
Et que je m'écroule peu à peu sous le désespoir que je ne peux pas supporter tout seul
En rentrant sans cesse dans le mur appelé réalité,
J'ai perdu la direction pour sortir de ce monde

Goodbye - BAP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◊ Huzgaga
Mangeuse de Licornes

avatar

Roy Mia Ni
Date d'inscription : 25/08/2012
Messages : 259

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Lun 22 Juil - 6:11

Délais d'une semaine. =)
Tu as jusqu'au Dimanche 28.

_________________

Quand le monde que je regardais facilement ne procède pas de la façon dont je le voudrais
Et que je m'écroule peu à peu sous le désespoir que je ne peux pas supporter tout seul
En rentrant sans cesse dans le mur appelé réalité,
J'ai perdu la direction pour sortir de ce monde

Goodbye - BAP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Jeu 1 Aoû - 20:37

Oh, je t'ai envoyé le mp avant de voir ce message désolée ;o; ... Est-ce que je peux avoir jusqu'à dimanche ? C'est possible que je le fasse pour ce soir mais ça sera sûrement un peu bâclé...

Désolée c'est de ma faute, j'aurais dû m'y mettre avant  
Revenir en haut Aller en bas
Admin ◊ Huzgaga
Mangeuse de Licornes

avatar

Roy Mia Ni
Date d'inscription : 25/08/2012
Messages : 259

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Jeu 1 Aoû - 20:42

Je te rajoute donc un délai jusqu'à Dimanche prochain. =)

_________________

Quand le monde que je regardais facilement ne procède pas de la façon dont je le voudrais
Et que je m'écroule peu à peu sous le désespoir que je ne peux pas supporter tout seul
En rentrant sans cesse dans le mur appelé réalité,
J'ai perdu la direction pour sortir de ce monde

Goodbye - BAP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   Dim 4 Aoû - 13:52

Merci beaucoup   !! Je vais m'appliquer >.< !

EDIT: Mon histoire est mal écris, je n'en suis pas fière mais... Je l'ai faite T^T""
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange   

Revenir en haut Aller en bas
 

Xuan Mei An ~ Un résistant au sourire d'ange

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [3] Sourire VS DJay.East'
» 1ère utilisation : écran noir sur tv et sourire sur décodeur
» [Résultats] - Pimp my cat.
» — Lullaby Scenario's --- Selena Gomez
» [Résolu] très très lent !!! ( facetheme )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers :: 
 :: Cimetière des sujets :: Ils n'ont pas survécu
-