AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Une rencontre...surprenante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Doué

avatar

Stark William
Date d'inscription : 19/05/2013
Messages : 137

MessageSujet: Une rencontre...surprenante   Ven 19 Juil - 11:55

Jolie amortisseur
FEAT Pipi C;

Le début d’une journée comme une autre, une nuit identique aux précédentes entre mes larmes et des cauchemars à glacer le sang. Simples souvenirs ou hallucinations éveillées ? Probablement les deux à la fois. Mon corps roulé en boule dans le lit et mon regard morne, fixant les hauts immeubles, à travers la fenêtre, un paysage qui n’a jamais changé depuis ma venue dans cet appartement. Frottant mes yeux rougis par les longues heures de pleurs, je grimace sous la légère douleur provoqué par l’irritation que mes larmes ont causée. Pauvre enfant, il pleure. Baillant, je m’étirais et changeas de position, me mettant assis sur mon lit. Exact, Exact, mais il n’a rien de mieux à faire. Reniflant, je massais mon front, tentant d’ignorer les bruits qui envahissaient mon crâne depuis maintenant, bien trop longtemps. Hétch ! On n’est pas des bruits, pauvre cloche !. Une nouvelle larme coule devant la duretée des paroles que j’entends, ravalant un sanglot par fierté, refusant de leurs donner raison, tentant par la même occasion de faire abstraction de leurs présence.

J’admire les quelques rayons de soleil passant outre la barrière des rideaux et éclairer la pièce plongée dans une semi-obscurité. Pas de combat. Pas d’entraînement. Rien, absolument rien. tu vas pouvoir jouer avec nous. Et moi qui me plaint silencieusement de ne pas avoir assez de jours de congés, je râle intérieurement de n’avoir aucuns affrontement de prévu.En plus d’être un monstre, tu es stupide. Je baisse la tête à l’entente de ses mots, m’interrogeant moi-même sur ce qu’il pourrait expliquer tant de méchanceté de leurs part.Tu es un monstre, mon petit.Arrête, la pauvre bête va se remettre à pleurer. «Taisez-vous…»Il pourrait ouvrir sa fenêtre et faire l’oiseau !. «Pitié…»Hahahahah. Prenant ma tête entre mes mains, fermant les yeux « Vous allez vous taire, oui ! Laissez moi tranquille, je veux plus vous entendre ! », hurlais-je de rage à l’encontre de ces voix insupportables, méchantes et humiliantes.

Quelques minutes s’écoulèrent alors que je restais dans la même position, c’est-à-dire : assis, les bras entourant mes jambes repliées contre mon torse et mon visage enfoui contre mes genoux. « J’en ai marre… », marmonnais-je d’une voix plaintive, car certes, elles me tenaient compagnie mais elles avaient le don de me rendre fou dans le véritable sens du terme. Voyant que les voix me laisseraient en paix pour le moment, je repoussais les couvertures et me dirigeais vers ma penderie. Un bain et une tasse de café noir plus tard, je me mis en quête d’une activitée calme, et en laquelle je pourrais retrouver un semblant de sérénité dans mon esprit. Rester cloitré dans cet appartement, à tourner en rond telle une bête sauvage en cage était sans doute propice à l’éveil d’une démence passagère, une idée à exclure.


Les jardins de Nadindel étaient sans aucun doute le lieu le plus reposant et le plus agréable d’Heilisah, avec ses grands arbres, ses fleures, ses bancs…Tout était propice au développement du calme intérieur. Sortir de ma tanière et respirer l’air frais me faisait le plus grand bien et cela limité pendant un temps, mes crises de démences, si j’en ai vraiment. A moins que je ne sois pas fou ? Les véritables fous seraient les autres ? Hum. Une hypothèse à ne pas exclure.

Grimpant dans un arbre, je m’installais confortablement sur une des branches solides, assez élevée pour me permettre de garder dans mon champ de vision, une grande partie de ces beaux jardins verdoyants. Ressentant une légère fatigue, je commençais à m’assoupir et, sans m’en rendre compte, je bascule sur le côté et tombe dans un petit cri de surprise, atterrissant au sol, sans pour autant me faire grand mal. Reprenant mes esprits, je me rendis compte que la chose ayant amortie ma chute était en réalité, une jeune fille, très utile soit disant passant.
« Ah….euh…mnh…dé…mh… », commençais-je, bien que phrase inutile et ridicule, c’était un bon début de communication. Non, c’était nul et c’est pour cette raison que je continuais sur ma lancé « Bonjour ! »




Code by AMIANTE


Dernière édition par Hwang Chi Ky le Sam 20 Juil - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◊ Huzgaga
Mangeuse de Licornes

avatar

Roy Mia Ni
Date d'inscription : 25/08/2012
Messages : 259

MessageSujet: Re: Une rencontre...surprenante   Sam 20 Juil - 9:02


Une patate tombe du ciel
La soirée d'avant Mia Ni l'avait passé à chanter à un concert. Elle n'était pas chanteuse principale, mais ce n'était pas grave, elle aimait avoir quelque chose à faire et un jour, ce sera elle qui se tiendrait devant un public ! Elle avait donc dormi longtemps le matin, oubliant totalement l'heure. Elle s'était aussi couchée vers 4 heures du matin, elle devait rattraper ces heures de perdues. Elle n'avait encore une fois pas put croiser son frère en sortant du lit, mais elle le verrait surement ce soir, ou cette nuit. Pour l'instant, elle devait remplir sa journée. Elle avait envie de se reposer quelque part, un endroit où elle pourrait faire ce qu'elle veut sans avoir le regard des autres se poser sur elle. Les Jardins seraient surement un endroit possible.

Elle se leva, alla prendre un douche, enfila une robe d'été et entra dans la cuisine pour se chercher son déjeuné. Elle le trouva dans le frigo, elle n'avait cas le réchauffer, ce qu'elle fit, ce fut près en quelques secondes, elle le ressortit et s'installa devant l'écran. Elle put voir les informations, il n'y avait pas de combats en arène pendant deux jours, mais ça recommençait bientôt. La météo de la bulle annoncé un beau temps, chaud et sec, mais demain, un petite pluie était prévu à 2h de l'après midi. Quand elle eut terminé de manger, elle éteignit l'écran et rangea ses affaires. Elle passa devant la "chambre" (assez grande pour recevoir une dizaine de  reptile, si c'est pas plus) de Léonis pour vérifier s'il n'y avait rien d'anormal. A part le boa en liberté, elle ne voyait rien qui avait changer. Elle soupira, elle aimerait le voir plus souvent, mais il avait tellement de travail.... Faudrait aussi qu'elle se lève plus tôt.... Ce qu'elle n'aimait pas faire, elle était une fille de la nuit ! Enfin, dans le sens qu'elle se couchait tard... Bref... Elle appela un taxi, pris son sac et attendit sur le balcon qu'on vienne la chercher.

Les jardins étaient magnifiques, surtout en été, quand les arbres avaient toutes leurs feuilles, c'est assez étrange comme la bulle arrivait à reproduire le soleil, pour qu'il y ait une automne et un hiver... Mia Ni alluma sa musique et la mit dans ses oreilles, elle commença à se balader, il y avait des joggeurs, des riches surement entrain d'espérer perdre encore des kilos qu'ils avaient déjà perdus par chirurgie. Elle les ignora comme eux l’ignorèrent. Quelques personnes baladaient des chiens, il n'y en avait pas beaucoup à Hëilisah, mais certains aimaient en avoir, surement pour tuer le temps qui pouvait être long dans la ville du futur. Mia Ni arriva sous un arbre, elle s'assit sur la belle pelouse qu'on ne voyait jamais personne la tondre mais qui était toujours aussi courte. Elle s'adossa à l'arbre et continua à regarder les passants. Elle commença à somnoler tout en fredonnant la musique qu'elle écoutait. Quand un bruit étrange fit son apparition, elle connaissait cette musique par cœur et elle ne l'avait pas mit assez fort pour pouvoir entendre un peu les personnes aux alentours. Le bruit se fit entendre de nouveaux, ça venait des branches. Elle releva la tête pour voir ce qui pouvait bien ce trouver là haut, il n'y avait pas d'écureuil, n'y oiseau dans les jardins... une veille branche qui se cassée ? Elle n'eut pas le temps de vérifier, quelque chose de très gros et sombre lui tomba dessus ! Non, ce n'était pas une vache, Mia Ni serait alors morte actuellement.

Tout ce passa très vite, elle eut à peine le temps de se protéger de ses bras qu'on l'écrasa, elle fit un bruit étouffé. Elle était dos au sol avec un truc sur le ventre, elle n'arrivait plus à respirer. C'est alors qu'elle entendit quelque chose sortir du truc, puis autre chose, comme un : « Bonjour ! »

Elle aurait bien voulu répondre mais elle avait un peu du mal à respirer. Elle poussa le truc qui devait surement être une personne de toute ses forces, il était assez lourd en fait ! Elle se débattit et enfin, quand elle put se libérer, elle fit les gros yeux et cria :

-Non mais ça va pas là tête ?! Tomber comme ça sur les personnes qui se reposent !! Mais ça te prends souvent ! Tu veux me tuer ou quoi ??!!

Elle réussit à se relever en position assise les cheveux tout ébouriffé, elle esseya de les replacer.  


_________________

Quand le monde que je regardais facilement ne procède pas de la façon dont je le voudrais
Et que je m'écroule peu à peu sous le désespoir que je ne peux pas supporter tout seul
En rentrant sans cesse dans le mur appelé réalité,
J'ai perdu la direction pour sortir de ce monde

Goodbye - BAP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doué

avatar

Stark William
Date d'inscription : 19/05/2013
Messages : 137

MessageSujet: Re: Une rencontre...surprenante   Dim 21 Juil - 7:10

Jolie amortisseur
FEAT Nini

Quelle sacrée technique d’approche, mon grand ! . Elle va te prendre pour un pauvre demeuré, c’est sûr… . Bonjour ? Bonjour ? Bonjour ! Non, mais si tu veux la jouer à la stupide, fait bien les choses, non d’un chien !. Tient, cela faisait bien longtemps que je ne les avais pas entendu…
Quand arrivera le jour ou elles me laisseront en paix ?  Jamaiiiis…hahahah . Elle se débâtait alors que je ne bougeais toujours pas de son ventre, sans doute pour se dégager le plus vite possible, je devais sans doute être lourd, peut-être lui ai-je fait mal. Elle se libéra bien vite, et dans son élan, je crois m’être pris sa main en pleine figure. Lâchant un bref « Aieuhhh…pas la peine de me frapper ! », pour le moins, très peu viril, je n’eu pas le temps de placer un mot, qu’elle cria contre moi.

«Non mais ça va pas là tête ?! Tomber comme ça sur les personnes qui se reposent !! Mais ça te prends souvent ! Tu veux me tuer ou quoi ??!! », Je la regardais avec un regard éberlué, presque choqué par son haussement de voix que je ne pensais pas mériter. Quel sacré culot de m’engueuler comme un vulgaire gosse, ce n’était pas de ma faute si j’aimais me percher sur les arbres pour faire une sieste en toute tranquillité. Ça va très bien ma tête, merci beaucoup . Et la tienne, ça va comment ?. Mal, vu ta tronche…hahaha
« Taisez-vous, bon sang ! Vous me cassez les pieds ! » Et je devais avouer qu’il était beaucoup plus agréable et sécurisé de dormir en hauteur, dans un arbre, sans doute ce sentiment venait du faite que mon don de Veoth était la métamorphose en panthère.Frappe-la, elle criera pour quelque chose d’utile. T’as pas de combats pendant deux jours, t’es pas en manque, vieux ?.  Met-lui une bonne droite en pleine tête, et tu te sentiras beaucoup mieux .

« Je suis civilisé moi, je ne frappe pas les gens ! » clamais-je, vexé de ce que pouvait avancer mes voix m’accompagnant dans ma tête. Posant brusquement ma main devant ma bouche, conscient d’avoir dit cela à haute voix sans m’en rendre compte, espérant néanmoins qu’elle fasse abstraction de mes paroles, je soupirais. Grattant l’arrière de ma tête d’un air faussement gêné, je lui offris un sourire désolé, reconnaissant tout de même qu’apparaître de cette façon n’avait pas été très agréable, de son point de vue. « Je…Je…je….je voulais pas te faire…mal… », marmonnais-je avec hésitation, n’ayant pas envie de lui donner une nouvelle raison de blesser mes tympans.

Me relevant, j’empoigne fermement son bras pour la remettre debout et vérifie d’un coup d’œil rapide qu’elle n’avait rien de cassé « Je suis désolé...je…oui, j’ai pour habitude de grimper dans les arbres, mais pas d’en tomber, encore moins de tomber sur une personne, je suis vraiment désolé ». Tout cela en espérant qu’elle ne me fasse pas une crise de nerf…

D’un timbre de voix assurée, je lui tends ma main, comme fonds les gens normaux pour se présenter « Bonjour, comment te nommes-tu ? ». Question très élégamment posée à mon goût, il était rare que je sache me montrer aussi polie.Sauf qu’en règle général, c’est celui qui tends la main qui donne son prénom en premier, non ?. Arrête de perturber le gosse, il va finir par tomber dans les pommes. Pauvre petite chose. J’ai envie de me frapper la tête contre un tronc d’arbre…


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin ◊ Huzgaga
Mangeuse de Licornes

avatar

Roy Mia Ni
Date d'inscription : 25/08/2012
Messages : 259

MessageSujet: Re: Une rencontre...surprenante   Dim 21 Juil - 23:23


Une patate tombe du ciel
Alors qu'elle se reposait sous un arbre, Mia Ni eut la joie ou le malheur de recevoir un énorme truc sur elle. Elle ne comprit pas ce que c'était en premier lieu, mais après quelques secondes, elle reconnut un jeune homme... Surement un peu plus vieux qu'elle. Connaissez vous la chanson "Raining Men" ? Et bien, ce fut le cas, sauf que dans la chanson, on ne s'imagine pas que cette pluie d'homme tombe sur soit et je peux vous confirmer que ça fait mal. Mia Ni réussit à se libérer du poid qui la tenait au sol et dans un mouvement pour se dégager elle le gifla. Elle n'avait pas fait exprès, mais elle s'en moquait sur le moment, elle voulait juste respirer !!

Après, lui avoir crier dessus,  elle l'entendit lui répondre, « Taisez-vous, bon sang ! Vous me cassez les pieds ! ». Non mais.... OH ! Il se prenait pour qui de lui dire pareil choses !!!! Il avait tors ! on ne se jette pas sur les gens comme ça et elle aurait put mourir étouffé ou avoir la colonne vertébrale déplacé !! Et lui, il lui disait de se taire !!! Elle allait répondre une autre phrase pleine de "gentillesse" quand il recommença à nouveau à parler, « Je suis civilisé moi, je ne frappe pas les gens ! ». QUOI ?! Il était énervé parce qu'elle l'avait frappé ? Non mais ou va le monde, c'est qui la première victime ici ? Le truc, c'est quand il disait ça, il n'avait pas l'air de s'adresser à elle, comme si, il était trop peureux pour la regarder elle en disant ces choses ! Raahh... Ca l'énerve.

-Je te demande pardon ?!


Il dépassait les bornes là ! Si ça continué elle allait réellement le frapper et cette fois, ce sera voulu ! Certainement pas un accident. Mais avant qu'elle ne mette ses pensés en action, elle le vit totalement changé d'attitude. Il se gratta la tête avec un air gêné et lui offrit un sourire désolé. « Je…Je…je….je voulais pas te faire…mal… ». Elle plissa les yeux d'un air suspect, pourquoi changeait il d'idée d'un coup ? Il lui empoigna le bras et la releva, surprise, elle ne savait plus quoi penser.... Etait il énervé ? ou désolé ? « Je suis désolé...je…oui, j’ai pour habitude de grimper dans les arbres, mais pas d’en tomber, encore moins de tomber sur une personne, je suis vraiment désolé » Bon, apparemment, il était désolé. Mia Ni, n'était pas une personne rancunière mais elle se méfiait facilement des gens, mais il semblait sincère. Puis ça semblait être un accident, elle essaya de faire la part des choses et de comprendre, même si c'était assez difficile sur le coup. Elle dit du bou des lèvres :

-hmm... ouais, fait plus attention la prochaine fois et évite de tomber sur les gens qui n'ont rien fait....


Il lui tendit ensuite la main et dit d'un air assuré, « Bonjour, comment te nommes-tu ? ». Euh... La politesse serait de donner son nom en premier, mais il avait apparemment oublié, elle le regarda, elle avait l'impression de l'avoir déjà vu quelque part, mais où ? Aucune idée.... Elle accepta la main en signe de trêve et qu'elle le pardonnait même si elle sentait encore des douleurs dans son ventre.

-Je m'appelle Roy Mia Ni, à qui ai-je l'honneur ?

Elle rangea sa musique qui était encore allumée, elle n'en avait pas besoin quand elle parlait à quelqu'un et elle l'avait presque oublié. Elle dut se baisser et prendre son appareil dans l'herbe.


_________________

Quand le monde que je regardais facilement ne procède pas de la façon dont je le voudrais
Et que je m'écroule peu à peu sous le désespoir que je ne peux pas supporter tout seul
En rentrant sans cesse dans le mur appelé réalité,
J'ai perdu la direction pour sortir de ce monde

Goodbye - BAP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Doué

avatar

Stark William
Date d'inscription : 19/05/2013
Messages : 137

MessageSujet: Re: Une rencontre...surprenante   Dim 11 Aoû - 10:47

Jolie amortisseur
FEAT nini

Cette journée ayant mal commencé et continuée de me convaincre que j’aurais dû rester au lit en ce beau jour de soleil.T’es abonné aux merdes, mon pauvre petit. Cette voix, pourtant peu aimable d’accoutumée, semblait déclarer une chose lucide, vraie et dont l’absence de méchanceté me laissa perplexe un instant.

-hmm... ouais, fait plus attention la prochaine fois et évite de tomber sur les gens qui n'ont rien fait.... ».  Mordillant ma lèvre inférieur comme le ferait un enfant que l’ont aurait grondé, je n’osais rien ajouter, cela dit, tel un jeune homme gentil, normal et courtois, je tenais à faire des présentations comme il le fallait, c’est-à-dire : présenter ma main, paume ouverte, accompagné d’un franc sourire. Sans compter sur la phrase typique à déclarer…mais il semblerait que mes neurones aient divagué quelques peu.Ah bon ? T’as des neurones, toi ? « Tout le monde a des neurones », répondis-je, excédé avant de me rendre compte, encore une fois, que mes pensées avaient dépassées la barrière de mes lèvres. Malgré mon esprit loin d’être stable et, en ce moment même, bien trop perturbé pour suivre correctement une conversation ou simplement comprendre tout ce que l’on me disait, je réussis néanmoins à entendre une réponse de sa part, quelque chose sonnant comme un « Je m'appelle Roy Mia Ni, à qui ai-je l'honneur ? ». Je restais un instant, là, sans bouger, stupéfaits « Roy Mia Ni ? », répétais-je, bêtement « Mia Ni ?...Roy ? » Il est frustrant de ne pas se souvenir de l’origine exact d’un nom lorsque vous êtes pourtant sur et certain de l’avoir déjà entendu, au moins une fois, dans un passé, plus ou moins lointain.

Grattant mon oreille –il se trouve que c’était une sorte de tique possédée par ma personne depuis longtemps-, je répondis, peu à mon aise, n’étant pas habitué à devoir tenir une « conversation » aussi longtemps en face d’une personne ignorant tout de ma schizophrénie. J’aimerais pourtant pouvoir discuter avec tout le monde sans pour autant que ces personnes sachent que je suis malade Je veux pas que t’es de faux espoirs, mon grand alors je préfère te prévenir de-suite……c’est impossible. T’es fou, c’est comme ça. « Je suis Chi Ki….Hwang Chi Ki et je suis un comb…. », je ne pus finir ma phrase car les voix recommençaient à s’agiter dans mon crâne.Mais, ne lui dit pas. Si tu lui dit que tu es un combattant des arènes, elle va fuir/./Un incapable. Et puis, pourquoi tu lui as dit comment tu t’appelais ? Il faut pas !!. Le dernier commentaire de la voix n’est pas aussi bête qu’il n’y parait à première vue. Je lui ai donné mon nom, elle va savoir qui je suis maintenant.C’est un peu le principe de donner son nom, couillon.Il va falloir que tu la bouffe maintenant. C’est pas gentil de faire ça, il ne faut pas dire ce genre de chose et mes paroles suivirent mes pensées « Je ne suis pas cannibale, je ne mange pas les gens ! », m’exclamais-je, les yeux dans le vague et pourtant, l’esprit bien plus que présent.

Rapprochant par la suite mon visage du sien, toujours intrigué par son nom de famille, je tourne autour de son corps, reniflant son odeur, tel un fauve curieux mais non menaçant « Roy…..ça me dit étrangement quelque chose. T’es qui ? ». Ce n’était pas une question que l’on posé en temps normal, j’en conviens, cela dit, ma curiosité savait comme personne, me faire défaut. L’humeur changeante, je dérivais vers un tout autre sujet, ou plus particulièrement, je lui fis part d’une interrogation « Est-ce que tu fais partie des gens qui pensent que les Veoth sont des moins que rien ? Quel est ton avis sur ces êtres…différents ? »


Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une rencontre...surprenante   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre...surprenante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Whispers :: 
 :: Cimetière des sujets
-